L'activité du jonglage

Les arts du cirque vous permet d’exprimer votre créativité en toute liberté, en offrant la possibilité de travailler sur le comportement moteur en étroite harmonie avec la sphère émotionnelle, les aptitudes cognitives et l’attitude envers la vie. La pratique des arts du cirque représente donc un chemin valide de formation, d’éducation et de développement intégral de la personne à travers la recherche de l’harmonie et de la fluidité des mouvements.

La jonglerie avec des lancements, aussi connue sous le nom de jonglerie, est la forme la plus répandue et la plus connue parmi celles des Arts du Cirque et des artistes de rue : elle se caractérise par le contrôle simultané et dissocié, le lancer et la manipulation d’objets tels que balles, cercles, clubs, bolas, diablo, kiwido, bâtons du diables, torches enflammées, hula hoop ou encore objets du quotidien. En plus du jonglage classique, il existe de nouvelles expressions qui n’impliquent pas le lancement et sont appelées spécialités de « contact » comme le jonglage de contact ; dans ce cas, on utilise des balles spéciales qui ne sont pas projetées dans l’air mais roulées sur les mains, entre les doigts et sur le corps en général, maintenant un contact constant avec le jongleur. 

Rythme et jonglerie

Le jongleur doit savoir gérer l’aspect rythmique et sa régularité répétitive qui est l’essence même de la jonglerie ; de façon simple et immédiate, la pratique de la jonglerie doit permettre de s’aligner avec une vibration dense faite de vagues et de résonances qui est absolument unique et individuelle. Quand vous « jouez », vous ressentez un sentiment de paix intérieure et le sentiment qui en ressort encourage l’accès facile à la capacité humaine fondamentale d’apprendre par le jeu. Le jeu des trois boules est celui qui représente le mieux cette structure rythmique. 

Un regroupement de jongleurs avec des massues et autres accessoires de jonglage en l'air.

Le jonglage offre quelque chose de spécial parce qu’en apprenant à jongler, on apprend à faire « bouger » les choses en même temps. La jonglerie est aussi une métaphore idéale pour la capacité de faire face aux erreurs et d’être tenace et constant, des qualités fondamentales de la vie quotidienne. 

Exercices avec massues

– Dans la phase initiale d’apprentissage, un seul club sera utilisé, passant d’une main à l’autre et le faisant effectuer un demi-tour, puis un tour, un tour et demi, deux tours. L’étude des demi-tours est très importante car lorsque vous jouez avec trois massues, vous ne pourrez pas interrompre le jeu même si vous avez tenu l’épinglette du mauvais côté.

– Avec deux massues : l’apprentissage de cet exercice est fondamental et le mouvement doit être très coordonné et fluide avant de passer à l’exercice suivant.

– Pour aller d’ici au jonglage à trois massues, le rythme est très court. Les trois massues seront jouées sur un tour simple et le nombre de passes complètes sera compté sans chute, en essayant toujours d’améliorer la performance. 

 

Exercices de jonglage en paires

Il y a une grande variété d’exercices en paires : vous pouvez jouer en deux avec trois balles ou trois massues en exécutant des exercices que l’on appelle « volés » car les outils ne sont pas passés entre partenaires mais pris directement des mains du partenaire. Si, par contre, les outils sont lancés d’un partenaire à l’autre, l’exercice s’appelle « Passer ». La passe peut être effectuée avec trois massues en deux ou avec six massues. Une fois que vous avez acquis l’expérience et les compétences nécessaires, vous pouvez jouer avec jusqu’à dix massues !